select error: SELECT * FROM
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near '' at line 2
select error: INSERT INTO (id,condition_d_utilisation,url_enseignant,texte_concours,avis_legal,date_diffusion,date_rediffusion) VALUES (0,'','','','','','')
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near '(id,condition_d_utilisation,url_enseignant,texte_concours,avis_legal,date_diffus' at line 1
Là est la question

Là est la question!


Mot de passe oublié

Envoyer
Bonjour
Fermer
Nouvelle application iPad

En savoir plus

On ne s’en rend pas vraiment compte, mais l’air autour de nous exerce une pression, un peu comme s'il poussait sur nous et sur les objets. C’est ce qu’on appelle la pression de l’air.

La pression de l’air est causée par l’épaisseur de la couche d’atmosphère. Plus on monte dans l’atmosphère, plus l’air se raréfie et plus la pression de l’air est faible.

Sur la Lune, il n’y a pas d’atmosphère! (et aux dernières nouvelles, il n’y avait pas de dépanneur non plus).

Sur la Lune, un ballon de plage que tu aurais gonflé sur Terre éclaterait. Boum! Comme la pression de l’air à l’intérieur du ballon est plus grande qu’à l’extérieur (souviens-toi, il n’y a pas d’atmosphère sur la Lune!) le ballon gonflerait et gonflerait et gonflerait... jusqu’à éclater!

Lors de leurs sorties dans l’espace, les astronautes enfilent un scaphandre dans lequel il y a de l’air sous pression (il est pressurisé).

On reproduit donc dans le scaphandre la pression que subit normalement notre corps lorsqu’on est sur Terre.

Sans cette pression, un astronaute ne pourrait survivre dans l’espace. Son corps n’exploserait pas comme un ballon, mais il en mourrait quand même.

Résultats de recherche

Expression recherchée : « »

Aucun résultat

Tu dois entrer au moins 3 caractères pour effectuer une recherche.

    Fermer la recherche